Créé récemment et en phase de construction structurelle, le nouveau parti politique Tahya Tounes (Vive la Tunisie) aura son congrès constitutif électoral en avril 2019, a annoncé son coordinateur général, Salim Azzabi, lors d’une conférence de presse.

Fort de ses 44 députés à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement tunisien), ce nouveau parti arrache déjà, avant même d’avoir une autorisation officielle (visa légal d’exercice, dont la demande a été déposée mercredi), la deuxième position derrière le bloc du parti islamiste Ennahdha (Renaissance).

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi

Ce parti se distingue, selon des observateurs et hommes politiques locaux, par le fait qu’il est assez proche de l’actuel chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed.

Ancien conseiller du président de la République, le coordinateur général du parti Tayha Tounes, Slim Azzabi a précisé que “le congrès va commencer dans les régions, ses résultats définitifs seront annoncés le 28 avril 2019”.

Le décompte des votes se déroulera du 22 au 28 avril 2019, a ajouté M. Azzabi qui fait remarquer que “les cartes d’adhésion seront remises à partir du 2 mars 2019 : Tahya Tounes aura 370 bureaux locaux composés chacun de 15 membres élus, et 33 bureaux régionaux, dont chacun comptera 13 membres, en plus d’un conseil national”.

“J’espère que ces élections donneront lieu à un parti doté de structures et d’institutions solides, un parti qui ne repose pas sur des leaderships (…) tout l’espoir est de voir cette formation politique capable de relever les défis des prochaines échéances électorales et à la hauteur des attentes du peuple tunisien”, a dit M. Azzabi.

Evoquant une éventuelle présence du chef du gouvernement, Youssef Chahed, dans la hiérarchie de ce parti, M. Azzabi a affirmé que “M. Chahed n’est pas présent dans la composition de la structure du parti et sa candidature à un poste partisan est une question qui n’est pas envisageable pour l’instant”.

“Il faut tout d’abord focaliser sur la structuration du congrès constitutif électoral du parti et jeter ses fondements avant d’en parler”, a-t-il dit avant de souligner : “Youssef Chahed se penche actuellement sur ses responsabilités gouvernementales et le mouvement Tahya Tounes l’appuie en tant que chef du gouvernement”.

AfriqueDiplo

Please follow and like us: