You are here
Home > INFORMATION > TUNISIE: La 3eme session du sommet du numérique

TUNISIE: La 3eme session du sommet du numérique

Près de 1 000 chefs d’entreprises, décideurs, startupeurs, étudiants et spécialistes en nouvelles technologies ont pris part à la 3eme session du sommet de la Tunisie du numérique, « Tunisia Digital Summit 2019 », dont le coup d’envoi officiel a été donné par le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed, a pu constater un journaliste d’AfriqueDiplo.

« La transformation digitale s’avère, de nos jours, une priorité pour le gouvernement qui veille à instaurer un modèle économique fondé sur l’innovation et la créativité », a assuré M. Chahed lors d’un discours inaugural. 

Dans ce sens, le chef de la primature tunisienne a énoncé une série de mesures couvrant les deux dernières années, entre autres, le renforcement du texte législatif qui gère ce domaine via la promulgation de la loi « startup Act » et l’adoption future du « Code du numérique ».

« L’objectif est de créer un écosystème favorable pour les startups tunisiennes et l’internationalisation des services », a argumenté Youssef Chahed avant d’insister sur sa ferme détermination à soutenir le secteur de l’économie numérique et la transformation digitale à moins que « la digitalisation rencontre, malheureusement beaucoup de résistance de la part de l’administration », a-t-il regretté.

A note dans ce sens que la loi de finances tunisienne pour l’année 2019 avait inclut la réduction de 19 à 7% de la TVA sur les services téléphoniques et internet pour ainsi atténuer les frais aux consommateurs et avoir un accès aux TIC (technologies de l’information et de la communication) plus généralisé.

« Pour ce qui est de la guerre de longue haleine contre la corruption et l’évasion fiscale, il ne sera plus possible de payer en argent liquide à partir de 10 mille dinars, à compter du 1er juin prochain », a fait savoir le chef du gouvernement tunisien.

Selon ce dernier, un comité de suivi fut mis en service afin de mener au bien le contrôle de l’avancement des projets de transformation digitale auprès de tous les ministères: « le gap entre les pays développés et les pays en voie de développement ne peut être dépassé qu’à travers la digitalisation (…) la Tunisie dispose d’un potentiel humain hautement qualifié en matière du numérique ».

A partir de septembre prochain, « tous les achats publics se feront de manière numérisée via le système d’achat public en ligne, baptisé TUNEPS », a averti M. Chahed.

D’un autre côté, Youssef Chahed n’a pas loupé l’occasion pour signaler le fait que plus de 900 000 élèves du secondaire se sont inscrits à distance, l’année dernière (2018) et pas moins de 2 millions d’élèves de l’enseignement primaire et du secondaire y feront pour l’année 2019.

Evoquant le secteur de la santé, M. Chahed a fait savoir que près de 100 millions de dinars (environ 33 millions de dollars) seront injectés dans un nouveau programme dédié à la prise de rendez-vous à distance dont le démarrage est prévu pour le mois d’avril courant.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
Top