Les travaux du 30e sommet de la Ligue arabe ont démarré dimanche dans la capitale tunisienne en présence de 12 leaders arabes, sous de hautes mesures de sécurité.

Le sommet doit débuter par un discours du roi Salmane d’Arabite saoudite, dont le pays présidait la 29e édition du sommet, suivi d’une allocution du président tunisien Béji Caïd Essebsi.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi

Les dirigeants arabes se réuniront ensuite à huis clos pour débattre de l’ordre du jour composé de plus de 22 points touchant à des questions politiques, économiques, sociales et culturelles, ainsi que des questions de sécurité et de défense.

Vingt et un pays sont représentés à Tunis, à l’exception de la Syrie, suspendue depuis le 11 novembre 2011. Parmi les leaders présents figurent, outre le roi Salmane, l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani, les présidents palestinien Mahmoud Abbas, libanais Michel Aoun et égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Prennent également part aux travaux l’émir du Koweït, Sabah al-Hamad al-Jabir al-Sabah, le roi Abdallah de Jordanie, les présidents yéménite Abd-Rabbo Mansour Hadi, irakien Barham Saleh, mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz et djiboutien Ismaïl Omar Guelleh.

La Libye et l’Algérie sont représentées respectivement par le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale, Fayez Sarraj, et le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah.

Outre le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, les travaux de ce 30e sommet se tiennent en présence du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, et du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error