Une vingtaine de personnes sont tuées dans la journée de lundi dans plusieurs villages dans le territoire de Djugu, province de l’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), selon des sources locales et administratives.

Selon la source du gouvernement provincial, tout est parti après la mort de quatre commerçants de la communauté Lendu sur la route du village Bembu-Nizi, tués par des hommes non identifiés.

Plusieurs membres de la communauté Lendu se sont déplacés dans les villages adverses de la communauté Hema pour venger la mort de ces commerçants.

Selon la même source, ces assaillants membres de la communauté Lendu ont incendié plusieurs maisons, tuant au moins une vingtaine des personnes dans trois villages.

Joint au téléphone par AfriqueDiplo dans la soirée de lundi depuis Bunia, Mugisa Mbogemu, l’un des députés provinciaux de la province de l’Ituri a confirmé la mort de plusieurs personnes au sein de la communauté dont les corps ne sont pas récupérés dans plusieurs villages mais aussi sur les routes qui ont fait objet d’attaques dans cette zone.

Le différend foncier qui oppose Hema et Lendu depuis des décennies est l’un des nombreux conflits qui ensanglante cette province de l’Ituri, située dans l’est du pays. Entre 1999 et 2005, le conflit avait dégénéré en massacres entre les deux communautés, qui disposaient alors chacune d’une branche armée.

La situation sécuritaire demeure très tendue dans le territoire de Djugu depuis le début de l’année où des assaillants ont plusieurs fois attaqué les militaires de l’armée régulière dans la zone.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *