Plus de 30 personnes ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessées dans le déraillement d’un train dimanche dans la province du Kasaï, située au centre-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), selon les autorités de la police nationale.

A en croire les responsables sécuritaires, la plupart des victimes sont des passagers clandestins montés à bord de ce train qui transporte essentiellement des marchandises, dont plusieurs wagons sont tombés dans la rivière Lwembe et cinq autres sont toujours renversés suite à l’accident. 

Pour l’heure, les autorités hospitalières de la zone ont déjà confirmé la récupération d’au moins 31 corps dont la majorité sont des enfants, et plusieurs autres personnes restent toujours bloquées dans les wagons renversés sur le lieu de l’accident, à environ 140 kilomètres au nord de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central.

Plusieurs blessés graves ont été acheminés par les éléments de la police vers un hôpital proche du lieu de l’accident, où les responsables de l’hôpital se disent déjà dépassés par l’ampleur de la catastrophe.

Cette partie centre du pays enregistre régulièrement des accidents ferroviaires, souvent mortels en raison de la détérioration des voies et des locomotives vieillissantes qui datent des années coloniales. Le surnombre des passagers clandestins et la surcharge de marchandises sont aussi à la base de la plupart de ces accidents.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error