Au moins trois personnes ont perdu la vie et plusieurs autres ont été blessées mardi soir dans une attaque imputée au groupe islamiste Boko Haram dans l’Etat nigérian de Borno (nord-est), a-t-on appris de sources concordantes.

Le gouverneur Kashim Shettima et son entourage se rendaient vers la ville frontalière de Gamboru, proche du Cameroun, lorsque des hommes armés ont ouvert le feu sur l’arrière de leur convoi, a-t-on précisé. 

Un collaborateur du gouverneur et un soldat appartenant à sa sécurité font partie des trois victimes, d’après l’une de ces sources. Selon un conseiller de M. Shettima qui a requis l’anonymat, le gouverneur est sain et sauf.

Kashim Shettima, qui quittera son poste au terme de deux mandats de quatre ans, est en campagne pour un poste de sénateur à l’occasion des élections présidentielle et législatives de samedi au Nigeria.

Boko Haram, qui s’est scindé en au moins deux factions, n’a pas revendiqué cet attentat pour l’heure. Les attaques menées par ce groupe désireux d’établir un Etat islamique dans le nord-est du pays avaient entraîné un report de six semaines des élections générales de 2015.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error