La police nigérienne vient de mettre hors état de nuire quatre grands réseaux de malfaiteurs qui opéraient dans la capitale, Niamey, notamment dans le vol de véhicules, la fausse monnaie et les vols à main armée, a-t-on appris jeudi dans la capitale nigérienne.

Ils sont 18 malfrats, des Nigériens et des ressortissants du Nigeria, arrêtés et présentés à la presse jeudi dans les locaux de la Direction de la Police judiciaire (DPJ) de Niamey.

Le ministre nigérien des Transports, Ladan Hamidou Tchiana

Le premier réseau, composé de quatre Nigérians, ciblait ses victimes, “piégeait leurs véhicules en plaçant un clou sur leur passage, les suivait à bord des motos et leur faisait signe qu’elles avait une crevaison en vue de profiter de cet instant pour emporter l’argent déposé dans le véhicule”, selon la police.

Quant aux deuxième et troisième groupes, explique la police, ils sont spécialistes de vols de véhicules à l’aide de fausse clés, qu’ils écoulent sur le marché du Nigeria voisin, tandis que d’autres sont revendus sur place en pièces détachées. Ils ont à leur actif une trentaine de véhicules volés.

Par ailleurs, une somme de plus de trois millions de FCFA en faux billets a été retrouvée en lien avec ces délinquants.

Le dernier réseau de quatre individus était en constitution avec pour intention de commettre des vols à main armée. “Ils ont déjà à leur actif un véhicule volé pour leur besoin et une arme à feu et des munitions”, précise-t-on.

Cet important coup de filet réussi de la police nigérienne contre le milieu des malfaiteurs intervient après une série de meurtres crapuleux commis à Niamey dont le dernier remonte à une semaine dans la ceinture verte, à la périphérie, où un jeune homme a été tué à coups de hache lors du vol de sa moto.

Afrique Diplo

Please follow and like us: