You are here
Home > INFORMATION > LIBYE: Les affrontements dans la capitale

LIBYE: Les affrontements dans la capitale

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que pour le moment, les affrontements dans la capitale libyenne, Tripoli, entre l’armée établie à l’est et les forces du gouvernement soutenu par l’ONU ont fait 56 morts et ont blessé 226 autres personnes.

« Les intenses pilonnages et coups de feu dans la capitale libyenne ces six derniers jours ont blessé 266 personnes et en ont tué 56 autres, notamment le chauffeur d’une ambulance et deux médecins », a indiqué l’OMS dans un communiqué.

Le maréchal Khalifa Haftar, chef de l’Armée nationale libyenne (ANL).

« Des milliers de personnes ont fui leurs maisons et des milliers d’autres sont piégées dans des zones de combat. Les hôpitaux à l’intérieur et à l’extérieur de la ville accueillent des victimes quotidiennement », poursuit le communiqué.

L’organisation a envoyé des fournitures d’urgence aux hôpitaux de campagne, explique l’OMS, qui précise que « le travail des ambulances et des équipes des hôpitaux est entravé par les tirs d’artillerie incessants et les affrontements armés, y compris dans les quartiers résidentiels fortement peuplés ».

« Nous craignons qu’un conflit prolongé ne conduise à davantage de victimes, qu’il n’épuise les ressources limitées dont dispose la région et qu’il ne continue à endommager les infrastructures de santé. Nous demandons à la communauté internationale de mobiliser des financements appropriés pour faire face à la crise actuelle », a dit le représentant de l’OMS en Libye, Syed Jaffar Hussain.

L’armée est l’alliée du gouvernement établi à l’est du pays, politiquement divisé entre un gouvernement établi à l’ouest et un gouvernement établi à l’est.

La Libye tente désespérément de réaliser une transition démocratique alors que le pays est en proie au chaos et à l’insécurité depuis la destitution, en 2011, de l’ancien dirigeant, Mouammar Kadhafi.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
Top