Les forces aériennes de l’armée libyenne basée dans l’est du pays ont pris pour cible l’aéroport international Mitiga de Tripoli, la capitale, tandis que l’armée tente toujours de s’emparer de la ville, contrôlée par le gouvernement soutenu par l’ONU.

Khalid Massoud, un agent de sécurité de l’aéroport, a déclaré à AfriqueDiplo que la piste avait été attaquée mais qu’aucune victime n’avait été rapportée.

L’attaque a toutefois provoqué la suspension de tous les vols à l’aéroport et endommagé la piste, a-t-il précisé, confirmant que l’aéroport avait aussi été évacué pour des raisons de sécurité.

Le maréchal Khalifa Haftar, chef de l’Armée nationale libyenne (ANL).

L’armée, dirigée par le maréchal Khalifa Haftar, a lancé jeudi dernier une opération militaire pour conquérir l’ouest de la Libye, en particulier la capitale Tripoli, où siège le gouvernement soutenu par l’ONU.

Samedi, l’armée a menacé d’attaquer les bases aériennes et les avions de combat du gouvernement dans l’ouest du pays.

Les combats ont déjà fait 35 morts et contraint 2 800 personnes à fuir leur domicile.

L’armée est alliée au gouvernement basé à l’est, le pays étant divisé politiquement entre deux gouvernements à l’ouest et à l’est.

La Libye lutte pour assurer une transition démocratique dans un climat d’insécurité et de chaos depuis la chute du régime de l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error