Plusieurs hauts diplomates de l’Union européenne (UE), de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni se sont déclarés extrêmement préoccupés par le dépassement par l’Iran du plafond de son stock d’uranium faiblement enrichi, et ont demandé à Téhéran de changer de cap.

Les ministres des Affaires étrangères français et allemand, Jean-Yves Le Drian et Heiko Maas, le secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Jeremy Hunt, et la Haute Représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini, ont annoncé dans un communiqué que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) avait confirmé que l’Iran avait dépassé la limite fixée par l’accord sur le nucléaire iranien pour son stock d’uranium faiblement enrichi.

“Nous avons été clairs et constants : notre engagement en faveur de l’accord nucléaire dépend de son plein respect par l’Iran. Nous regrettons cette décision de l’Iran, qui remet en question un instrument essentiel de la lutte contre la prolifération nucléaire”, indique le communiqué.

“Nous appelons l’Iran à revenir sur cette décision et à s’abstenir de toute mesure supplémentaire qui remette en cause l’accord nucléaire. Nous examinons de manière urgente les prochaines étapes, dans le cadre des dispositions du JCPOA et en étroite coordination avec les autres participants”, ajoute le document.

L’accord sur le nucléaire iranien, qui a été approuvé par le Conseil de sécurité des Nations unies, a été conclu en 2015 entre l’Iran, la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Allemagne.

Sous la présidence de Donald Trump, les Etats-Unis se sont retirés de l’accord sur le nucléaire iranien le 8 mai 2018, et ont remis en vigueur des sanctions contre Téhéran malgré les objections de la communauté internationale.

Les autres parties soutiennent toujours l’accord, et se sont engagées à contourner les sanctions américaines. L’Iran a cependant déclaré que l’aide apportée par l’Europe était insuffisante, et a menacé de cesser de respecter les engagements pris dans le cadre de cet accord.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *