You are here
Home > INFORMATION > GUINEE: 47e anniversaire de la création de l’OMVS

GUINEE: 47e anniversaire de la création de l’OMVS

La capitale guinéenne Conakry a accueilli dimanche la célébration du 47e anniversaire de la création de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), qui regroupe quatre pays de la sous-région dont la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénéga.

La commémoration d’un tel évènement historique s’inscrit dans une logique de sensibilisation des populations des pays membres aux enjeux mais aussi à la politique sous régionale de gestion concertée, solidaire et réussie des ressources en eau du fleuve Sénégal, qui prend sa source en Guinée et qui traverse les autres pays de l’organisation. 

Ainsi, en 2018, le Haut-commissariat de l’OMVS a décidé de créer un rendez-vous annuel pour célébrer cette organisation afin de partager ses réalisations et ses projets, honorer ses acteurs, ses partenaires, en un mot tous ceux qui ont contribué à faire de l’OMVS une grande organisation qui se distingue dans le monde.

La célébration des journées de l’OMVS à Conakry se concrétise ainsi par une randonnée pédestre de plus de 2 km avec la participation d’élèves et étudiants venus des différents établissements d’enseignement général et supérieur du pays.

Placé sous la présidence d’honneur du ministre guinéen de l’Energie et de l’Hydraulique, par ailleurs président du conseil des Ministres de l’OMVS Cheick Taliby Sylla, le second jour de la célébration prévu lundi (date d’anniversaire de la création de l’OMVS), sera consacré à une séance d’information axée sur différents thèmes liés à la gestion du fleuve Sénégal.

Les participants venus des quatre pays membres vont ainsi échanger sur les grands projets structurants, la politique énergétique, les priorités environnementales, les enjeux spécifiques à la partie guinéenne du bassin, etc.

Créée le 11 mars 1972, « l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal regroupe les 4 pays riverains du fleuve Sénégal. Ces quatre Etats indépendants de la sous définissent ensemble et conduisent un programme de développement intégré, fondé sur une gestion rationnelle et solidaire des ressources en eau ».

« Cette coopération exemplaire est reconnue dans le monde entier et vaut à l’OMVS d’être considérée par les acteurs de l’eau comme le premier organisme de bassin au monde dans le domaine de la gestion des eaux transfrontalières », souligne une note d’information de la cellule de communication de l’OMVS, publiée dimanche.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
Top