Le président français Emmanuel Macron est arrivé lundi soir à Djibouti, entamant une visite officielle de 24 heures.

Accompagné d’une forte délégation de son pays, M. Macron a été accueilli à son arrivée par le chef de l’Etat djiboutien, Ismail Omar Guelleh. Les deux dirigeants ont eu aussitôt un premier entretien dans le salon d’honneur de l’aéroport international de Djibouti.

Selon un communiqué de la présidence djiboutienne, le président djiboutien recevra officiellement son hôte mardi au palais de la République. Le renforcement des relations d’amitié et de coopération bilatérales sera au cœur de cet entretien. 

Il s’agira en effet pour Paris et Djibouti de réaffirmer à cette occasion leurs déterminations respectives à œuvrer en faveur du maintien de leurs liens et partenariats stratégiques, et d’aborder entre autres la coopération civile et en matière de formation de cadres.

Toujours selon cette même source, les discussions entre les deux présidents porteront également sur les opportunités d’investissements qu’offre Djibouti aux communautés d’affaires françaises ainsi que le renforcement de la coopération dans le secteur privé.

Cette rencontre intervient en amont d’une audience de travail élargie aux collaborateurs respectifs des deux chefs d’Etat.

La logistique et le transport, les nouvelles technologies de l’information et les énergies renouvelables constituent des domaines prioritaires définis pour le développement djiboutien et au sujet desquels la France dispose d’une véritable expertise.

La visite de M. Macron sera l’occasion de réaffirmer “la force du partenariat” entre Djibouti et Paris, qui ont signé en 2011 un important traité de coopération en matière de défense, avait déclaré la veille l’Elysée dans un communiqué.

Pour rappel, Djibouti, ancienne colonie française, abrite la plus importante base militaire française de l’étranger qui compte 1.450 soldats.

“Le voyage d’Emmanuel Macron représente un moment fort pour la relance du partenariat stratégique entre nos deux nations amies, unies par le souvenir du sang mêlé lors des conflits mondiaux et par des liens historiques, économiques et culturels profonds”, a souligné pour sa part l’ambassadeur djiboutien à Paris, Ayeid Mousseid Yahya, cité par l’Agence djiboutienne d’information (ADI).

Après Djibouti, M. Macron est attendu en Ethiopie dès mardi après-midi, puis au Kenya mercredi et jeudi, dernière étape de sa tournée en Afrique de l’Est.

AfriqueDiplo

Please follow and like us: