You are here
Home > INFORMATION > CONGO: La 18e session ordinaire du comité exécutif de  »CIRGL »

CONGO: La 18e session ordinaire du comité exécutif de  »CIRGL »

La 18e session ordinaire du comité exécutif du forum des parlements de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) s’est ouverte le 31 juillet dans la capitale congolaise. Les participants à ces assises de deux jours planchent sur l’examen de l’évolution de la situation politique, sécuritaire et humanitaire dans cette partie de l’Afrique.

Ils focaliseront leur attention sur la situation des Etats membres de la CIRGL en proie à l’insécurité et aux conflits, notamment le Soudan du Sud, le Burundi, la République centrafricaine (RCA) et la République démocratique du Congo (RDC). 

« La RCA, la RDC, le Soudan du Sud et le Burundi sont en proie à des conflits armés. Nous nous sommes réunis pour trouver des solutions durables aux conflits qui déchirent ces pays », a indiqué la présidente du comité exécutif du forum des parlements de la CIRGL, Gina Michelle Sandzé.

« Nous voulons nous inspirer de certains pays de la sous-région, qui ont connu ces troubles sociaux, mais qui malgré tout, ont retrouvé la paix. Cette paix peut être du ressort propre de ces Etats mais aussi des pays frères », a-t-elle ajouté.

Les membres du forum des parlements de la CIRGL examineront aussi les résultats, les conclusions et les recommandations du rapport sur l’initiative parlementaire pour la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs.

A l’ouverture des travaux, le président de l’Assemblée nationale du Congo, Isidore Mvouba, a indiqué que ces assises donneraient lieu à « des propositions concrètes permettant de garantir la meilleure gestion de nos Etats mais aussi de combattre le détournement des fonds et la prolifération du terrorisme ».

Le forum des parlements de la CIRGL est une organisation interparlementaire regroupant 12 pays de la région à savoir le Congo, le Kenya, le Burundi, le Soudan du Sud, le Rwanda, le Soudan, la RDC, la RCA, la Tanzanie, la Zambie, l’Angola et l’Ouganda.

Il a pour mission d’apporter une contribution parlementaire significative dans la mise en œuvre du pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs.

Depuis fin 2017, la présidence en exercice de la CIRGL est assurée par le chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso, qui a succédé à son homologue angolais, Joao Lourenço.

Afrique Diplo

Please follow and like us:
Top