You are here
Home > POLITIQUE > BENIN: Lancement officiel du dépôt des candidatures

BENIN: Lancement officiel du dépôt des candidatures

Le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) du Bénin, le Prof Emmanuel Tiando, a procédé à Cotonou, au lancement de la réception des déclarations de candidatures pour les élections législatives qui auront lieu le 28 avril 2019, a constaté un correspondant de l’AfriqueDiplo.

« Le processus de l’organisation des élections législatives du 28 avril 2019 dans notre pays entre aujourd’hui, jeudi 21 février, dans l’une de ses phases décisives avec la réception au siège de l’institution, des déclarations de candidatures des partis engagés dans la compétition électorale », a-t-il déclaré. 

Dans son message à l’endroit des partis en lice, M. Tiando a rappelé que l’étape de l’enregistrement consisterait à la vérification des noms, prénoms, professions, dates et lieux de naissance et adresse complètes des candidats, de la complétude des pièces qui accompagnent la déclaration de candidature, suivie d’une remise immédiate d’un récépissé provisoire au déposant.

En ce qui concerne l’examen au fond de la déclaration de candidatures, a-t-il poursuivi, il s’agira pour la CENA de procéder à la vérification de la conformité de toutes les pièces contenues dans le dossier et au contrôle de la recevabilité de la déclaration de candidature, avant de délivrer un récépissé définitif au déposant en cas de conformité des pièces et de recevabilité de la liste, ou de rejeter la déclaration de candidatures en cas de non-conformité des pièces ou d’irrecevabilité de la liste.

Quelque 5 millions d’électeurs béninois répartis dans 7 964 centres de votes, dont 55 centres à l’étranger, seront appelés aux urnes le 28 avril prochain pour élire les 83 députés de la huitième législature du pays, depuis l’avènement du renouveau démocratique de février 1990 au Bénin.

Par ailleurs, le président béninois, Patrice Talon, a limogé ce mercredi son ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Barnabé Dassigli, qui serait impliqué dans le bradage d’un domaine public à Cotonou, a appris AfriqueDiplo, de source officielle dans la métropole béninoise.

Selon cette même source, outre le ministre de la Décentralisation, et de la Gouvernance Locale, le Préfet du département administratif du Littoral, Modeste Toboula, serait aussi relevé de ses fonctions pour son implication dans le morcellement et la vente des domaines appartenant à l’Etat béninois dans la ville de Cotonou et plus précisément dans la zone de l’aéroport International de Cotonou.

Rappelons que depuis mardi, le préfet Toboula, est gardé à vue dans les locaux de la Brigade économique et financière (Bef) pour justifier devant la justice les raisons fondamentales des actes qu’il aurait pris sur l’instruction de son ministre de tutelle.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
Top