Le gouvernement autrichien sera provisoirement dirigé par le vice-chancelier Hartwig Loger (ÖVP) en attendant qu’un nouveau chancelier prenne les rênes du gouvernement jusqu’aux nouvelles élections de septembre, a annoncé lundi soir le président autrichien Alexander Van der Bellen.

Le président a déclaré qu’il révoquerait officiellement le mandat du gouvernement fédéral mardi à 11H30. Il demandera néanmoins au gouvernement de continuer à assumer ses fonctions quotidiennes sous la direction de M. Loger, qui servira “provisoirement” de chancelier pendant quelques jours, jusqu’à ce qu’un nouveau gouvernement de transition ait été formé.

le chancelier autrichien Sebastian Kurz,

Ce calendrier permettra également à M. Loger d’assister au sommet informel des chefs d’Etat et de gouvernement européens à Bruxelles mardi soir.

Après le limogeage de Sebastian Kurz et de ses ministres, M. Van der Bellen devra rapidement proposer un chancelier et un cabinet jouissant de la confiance de la majorité du Conseil national. La situation actuelle ne s’était encore jamais produite sous la Deuxième République autrichienne.

M. Kurz s’est montré particulièrement combatif lors de sa première apparition publique après son échec à remporter le vote de confiance du parlement. “Nous nous battrons” jusqu’aux élections de cet automne, a déclaré le chancelier sortant devant ses partisans, au cours de l’Académie du parti de l’ÖVP. “Je suis toujours là”, a-t-il souligné.

“Aujourd’hui, le parlement a pris une décision, mais au final, en septembre, c’est le peuple qui décidera de manière démocratique”, a déclaré M. Kurz à ses partisans, qui l’ont accueilli en scandant avec ardeur “Chancelier Kurz !”.

M. Kurz a promis au président Van der Bellen une “passation de pouvoir appropriée” envers le gouvernement de transition.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *