You are here
Home > AFRIQUE Diplo > AFRIQUE: Le Partenariat stratégique UE-UA

AFRIQUE: Le Partenariat stratégique UE-UA

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne et de l’Union africaine étaient réunis les 21 et 22 janvier à Bruxelles, pour débattre de plusieurs sujets inhérents à leur coopération. Cette première rencontre ministérielle fait suite au 5ème sommet UE-UA qui a eu lieu à Abidjan en Côte d’Ivoire en novembre 2017.

Les discussions des deux partenaires ont planché sur la mise en oeuvre des conclusions issues de ce 5ème sommet.

Trois domaines de coopération ont permis de relever les avancées du partenariat. Sur le plan politique, l’appui de l’UE aux Opérations de Soutien de la Paix (OSP) de l’UA et des communautés économiques régionales a été souligné. La force conjointe du G5 Sahel par exemple, créée en 2017 et regroupant 5 pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et le Tchad), bénéficie d’un appui financier et logistique de l’UE. 

Son objectif vise à lutter contre la prolifération du terrorisme, l’extrémisme violent et les crimes organisés, pour ramener la paix, la sécurité et la stabilité dans la région du Sahel.

De l’investissement dans différents secteurs en passant par l’aide au développement, les missions de formation militaire au Mali (EUTM), en Somalie (EUTM Somalia), en Centrafrique (EUTM RCA),…, l’UE soutient sans faille l’UA dans ses défis. Se sont là, quelques exemples tangibles d’un partenariat UE-UA à l’oeuvre, a martelé Mme Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

L’initiative d’établir un dialogue dans les prochains jours, entre la République centrafricaine et les groupes armés, afin de conclure un accord de paix soutenu par l’UE a été soulevé par Ismaïl Chergui, Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA.

L’UE a soutenu jusqu’à présent cette mission de paix en Afrique sous l’égide de l’UA pour un montant de 2,7 milliards d’euros. Une contribution supplémentaire de 800 millions d’euros de l’UE a été annoncée mardi 22 janvier par Mme Mogherini.

Sur le plan économique, l’UE a salué une fois de plus la création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) africaine en mars 2018 à Kigali (au Rwanda). Cette zone va favoriser l’intégration économique continentale.

L’accord de 3 millions d’euros conclu en décembre 2018, par la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) et l’UE, pour soutenir les stratégies nationales de mises en oeuvre de la ZLEC est une avancée dans cette coopération UE-UA.

La nouvelle alliance « Africaine-Europe », lancée en septembre 2018 par l’UE en faveur des investissements privés, apporte une réponse à la création d’emplois des jeunes. Les 2 partenaires ont annoncé leur ambition de continuer à travailler ensemble sur l’éducation, la formation, tout en favorisant le climat des affaires, grâce au Fond d’Investissement Extérieur de l’UE.

Promouvoir la coopération UE-UA sur la scène mondiale, telle est aussi l’une des directives de la réunion ministérielle UE-UA de ce mois de janvier. « C’est ensemble, à 82 pays (les 27 pays membres de l’UE + 55 pays de l’UE), que nous feront la différence sur la scène mondiale. Nous allons travailler ensemble pour le bien-être de nos peuples, pour le bien-être de la planète », a conclu Mme Mogherini.

Ces rencontres ministérielles UE-UA ont permis aux deux partenaires de renforcer leur partenariat, afin de relever les mêmes défis présents et futurs sur la scène internationale.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
Top