Des envoyés de Cuba, d’Iran, de Palestine et du Venezuela ont critiqué mardi les Etats-Unis pour “leurs intimidations, leur harcèlement, leur blocus économique et leurs sanctions” qui, selon eux, nuisent au commerce international et à la paix dans le monde.

Ils ont exprimé cette condamnation lors d’un symposium sur la solidarité internationale qui se tient à Johannesburg.

L’ambassadeur de Cuba en Afrique du Sud, Rodolfo Benitez Verson, a déclaré que les pays confrontés à des sanctions économiques américaines devraient s’unir, soulignant que son pays avait progressé malgré le blocus américain.

De son côté, l’ambassadeur d’Iran, Mohsen Movahhedi Ghomi, a déclaré que Washington était littéralement dépendant aux sanctions et aux blocus économiques unilatéraux, appelant le monde à résister aux Etats-Unis qui “intimident des pays en les forçant à se soumettre”, affirmant que le multilatéralisme est la seule solution aux conflits mondiaux.

Alvin Botes, vice-ministre sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, a pour sa part exhorté les Etats-Unis à respecter l’Organisation des Nations Unies et ses décisions.

“Tout membre de l’ONU, la principale organisation multilatérale, doit lui être subordonné”, a-t-il déclaré, ajoutant que “l’unilatéralisme sape l’indépendance territoriale et les résultats démocratiques”.

Des représentants de la Ligue des jeunes communistes d’Afrique du Sud, du Congrès des syndicats sud-africain et du Parti communiste sud-africain ont également pris la parole au symposium, appelant à la solidarité contre les blocus imposés par les Etats-Unis.

AfriqueDiplo

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *