You are here
Home > INFORMATION > DJIBOUTI: L’Introduction des documents administratifs biométriques

DJIBOUTI: L’Introduction des documents administratifs biométriques

Djibouti sera le premier pays africain à disposer de documents administratifs entièrement biométriques.

En effet, le pays viens de franchir un pas en ce sens en signant cette semaine avec la société allemande « Dermalog » un important contrat portant sur un projet d’envergure qui prévoit la mise en place d’un système d’enregistrement biométrique et la numérisation de tous les documents administratifs et de l’état-civil. 

La mise en place de ce système d’enregistrement biométrique à usages multiples va concerner ainsi les cartes nationales d’identité et permettra d’enregistrer et conserver des dossiers de naissance, de décès, de mariage, de permis de conduire ainsi que les cartes grises et les cartes de travailleurs étrangers…

Ce projet englobe également le système ABIS de la police criminelle djiboutienne qui sera une base de données où seront captés et enregistrés tous les casiers judiciaires de ressortissants djiboutiens ainsi qu’une autre base de données biométriques qui permettra de renforcer la sécurité nationale.

Selon le ministre djiboutien de l’Intérieur, Hassan Omar Mohamed, l’objectif de ce projet, qui fera de Djibouti le premier pays à disposer de documents administratifs entièrement biométriques, est de développer l’échange direct de données entre les administrations dans le cadre de ce programme de biométrisation des documents officiels, et de répondre surtout aux attentes des usagers djiboutiens pour ainsi simplifier l’accès au service de demande de documents administratifs et d’état civil et traiter rapidement leurs doléances.

Le ministre djiboutien a fait savoir par ailleurs que la mise en oeuvre de ce programme va permettre de gérer à l’avenir des démarches administratives entièrement dématérialisées dans des conditions optimales de sécurité et de confidentialité, en apportant à l’usager un service amélioré tout en réalisant des économies de fonctionnement non négligeables et conséquentes.

Selon lui, cette simplification administrative stipule qu’une institution ne puisse plus demander à un usager une information qu’une autre institution détienne déjà tels que la délivrance de la carte d’identité, le permis de conduire ou les passeports.

« Désormais tout individu djiboutien ou pas qui se trouve à Djibouti sera identifié par un numéro d’identifiant unique qu’il va garder toute sa vie. Le nom de la personne sera dématérialisé. Toute personne sera identifiée, qu’elle change de nom ou pas. Elle disposera d’une identification unique qui sera implémentée dans tous les documents d’identification. Et la prochaine étape sera que l’on pourra s’identifier avec son doigt sans aucun document à travers le territoire djiboutien », a expliqué pour sa part le représentant officiel à Djibouti de la société allemande « Dermalog », Cherif Daha Sy.

Afrique Diplo

Please follow and like us:
Top
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com