You are here
Home > INFORMATION > MAROC: Optimism sur des relations maroco-algériennes

MAROC: Optimism sur des relations maroco-algériennes

Le Maroc reste « ouvert et optimiste » quant au futur des relations maroco-algériennes, tout en réitérant son appel aux autorités algériennes pour qu’elles fassent connaître, officiellement, leur réaction à l’endroit de l’initiative marocaine consistant à établir un Mécanisme politique bilatéral de dialogue et de concertation, a indiqué dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Selon un communiqué publié à l’issue d’une rencontre entre le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et l’ambassadeur de l’Algérie à Rabat, « cette rencontre intervient après plusieurs démarches, formelles et informelles, entreprises vainement, dix jours durant, afin d’établir un contact avec les autorités algériennes à un niveau ministériel ».

Le roi Mohammed VI

Au cours de l’entrevue, ajoute le communiqué, le ministre marocain a réitéré le souhait du royaume de connaître la réaction officielle des autorités algériennes à l’initiative d’établissement d’un Mécanisme politique de dialogue et de concertation avec l’Algérie.

« Le royaume demeure ouvert et attentif à toutes propositions de l’Algérie concernant le niveau, les déclinaisons, l’ordre du jour, les modalités et le rythme de ce dialogue bilatéral », précise le communiqué.

Par ailleurs, souligne la même source, « le Maroc a pris note de la lettre du secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), en date du 23 novembre, informant des demandes tunisienne et algérienne appelant à la tenue d’une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA », ajoutant que cette demande est sans rapport avec l’initiative marocaine : « Celle-ci est purement bilatérale, alors que la démarche algérienne s’inscrit dans le cadre de la relance de la construction régionale ».

L’état de léthargie que connait l’UMA, depuis des années, est essentiellement dû à la nature anormale des relations maroco-algériennes, lesquelles ne peuvent être traitées que dans le cadre d’un dialogue bilatéral, direct et sans intermédiaires, indique le communiqué.

Le Maroc n’a pas d’objection de principe quant à la tenue d’une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA. Le royaume a, d’ailleurs, réagi de manière constructive à la proposition formulée par la Tunisie pour tenir une rencontre des cinq inistres maghrébins des Affaires étrangères. Néanmoins, le Maroc ne peut que douter que cette 35e réunion ministérielle puisse parvenir à des résultats tangibles, différents des 34 précédentes, en l’absence d’une bonne préparation et d’un dialogue direct responsable entre deux Etats membres de l’UMA, conclut la même source.

Afrique Diplo

Please follow and like us:
Top
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com