You are here
Home > AFRIQUE > AFRIQUE: Afriwaste workshop 2018

AFRIQUE: Afriwaste workshop 2018

Afriwaste workshop 2018 s’est ouvert mercredi à Marrakech, dans le sud du Maroc, avec la participation des experts venus de quatres coins du monde, réunis autour du thème « la gestion durable des déchets solides en Afrique« .

Cet atelier, qui s’inscrit dans le cadre du projet « Trans4Biotec » financé par l’Office allemand des échanges universitaires (DAAD) et le ministère allemand de l’Education et de la Recherche, vise à discuter des questions les plus pertinentes de la gestion durable des déchets solides, à travers la promotion des meilleures pratiques, des concepts et des technologies de traitement et de valorisation des déchets solides. 

L’Afriwaste-2018 a également pour objectif de sensibiliser les scientifiques, les gestionnaires et les citoyens aux derniers développements dans le domaine de la gestion des déchets solides, notamment sur la manière d’assurer la transition d’une économie « linéaire » à un modèle « circulaire » qui permet de préserver la valeur des matières et des produits aussi longtemps que possible et de faciliter la réutilisation constante des composants des produits arrivés en fin de vie, pour recréer de la valeur.

Pendant trois jours, les participants devraient se concentrer sur les problèmes de collecte des déchets ménagers, les technologies de traitement des déchets, la valorisation des déchets comme sources d’énergie, le traitement des déchets industriels et toxiques, la mise en oeuvre des politiques et des outils d’aide à la décision, ainsi que l’économie circulaire.

Lors de la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, les intervenants ont été unanimes à souligner que la gestion des déchets est l’un des problèmes prioritaires du Continent africain, et que la production de plus en plus importante de déchets aussi bien urbains qu’industriels est au-delà des capacités de traitement et de gestion de la plupart des communes à l’échelle du Continent.

Après avoir insisté sur l’ampleur de cette problématique, ils ont noté que la plupart des pays africains sont aujourd’hui confrontés au manque de technologies et de méthodologies d’élimination appropriées, au défaut d’équipements adéquats pour une meilleure gestion des déchets, ainsi qu’aux coûts élevés liés à cette gestion.

Afrique Diplo

Please follow and like us:
Top
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com